Les Actualités

 


la CLEF (Coordination française pour le Lobby européen des femmes), est un réseau d'une centaine d'associations nationales pour l'égalité femmes-hommes et ONG de plaidoyer pour les droits des femmes et des filles en France, en Europe et à l'international. La CLEF est accréditée auprès de l'ONU et ses agences et organise chaque année au siège à New York des événements pour promouvoir l'égalité. Elle organise également des événements tout public, comme le FORUM INTERNATIONAL DES DROITS DES FEMMES et les conférences mensuelles Les Mardis de la CLEF.




La Présidente de la CLEF : Jocelyne Adriant-Mebtoul

Jocelyne Adriant-Mebtoul est présidente de la CLEF depuis 2018.

Jocelyne Adriant-Mebtoul est titulaire d’un 3ème cycle de Sémiologie, d’une maîtrise de lettres et d’une licence de sociologie outre, tout au long de sa carrière, des formations et stages dans des domaines diversifiés (communication publique, presse, conduite de projets complexes, encadrement d’équipes, langues…)

D’abord professeure de lettres en coopération au Maroc puis à Paris, elle est parallèlement depuis les années 1980 journaliste indépendante pour divers titres de la presse écrite et anime des formations et conférences.

En 1984, elle devient conseillère technique au cabinet du Président de l’Assemblée nationale, Louis Mermaz. Elle intègre la fonction publique territoriale en 1986, d’abord auprès de l’ancien ministre, député-maire d’Alfortville, Joseph Franceschi, où elle dirige le Centre communal d’action sociale et ouvre le premier EHPAD de France (puis en 1989 auprès de l’ancien ministre et député-maire de Créteil, Laurent Cathala. Directrice territoriale et Secrétaire générale adjointe, elle dirige successivement les relations avec la population, la communication et les relations publiques, les relations avec les élus, enfin elle monte le service de coopération décentralisée de la Ville et pilote un projet de formation pluriannuel avec Cotonou au Bénin. Entretemps, elle fait un passage comme conseillère au cabinet du Secrétaire d’État à la famille, aux personnes âgées et aux rapatriés, portefeuille donné au député-maire (1990-1991).

En 2001, elle est appelée à la Ville de Paris pour y créer la Mission Intégration, en tant que cheffe de mission puis directrice adjointe de la Politique de la ville et de l’intégration. Elle mettra sur pied le Conseil de Citoyenneté des Parisiens non communautaires (conseil consultatif des Parisiens de nationalité étrangère hors UE). En 2008, sa mission s’élargit aux droits de l’homme et à la lutte contre les discriminations.
En 2010, elle devient directrice du cabinet de l’adjointe au maire de Paris en charge des droits de l’homme et de la lutte contre les discriminations jusqu’en mai 2012, date à laquelle elle est nommée directrice de cabinet adjointe de la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger et de la Francophonie, Yamina Benguigui, au Ministère des Affaires étrangères.
Outre les missions habituelles de ce poste et deux intérims de plusieurs mois du directeur de cabinet, Jocelyne Adriant-Mebtoul pilotera le premier Forum mondial des femmes francophones en mars 2013 à Paris, puis une seconde édition en mars 2014 à Kinshasa (RDC). Avec l’appui des services diplomatiques du Quai d’Orsay et des postes à l’étranger, ces forums mondiaux réuniront respectivement 700 et 3000 participants internationaux venus d’une cinquantaine de pays des cinq continents sur les droits des femmes dans le monde. Ils se concluront par la création du Réseau francophone égalité femmes-hommes au sein de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

En 2014, elle retrouve la Ville de Paris où elle prend le poste de Déléguée générale adjointe aux Relations internationales sur les questions de développement international, francophonie, coopération, droits humains et égalité. En septembre 2016, elle est nommée Déléguée spéciale aux Relations internationales et Référente égalité/droits des femmes, poste qu’elle occupera jusqu’en 2020, date où elle cesse son activité professionnelle pour se consacrer à temps plein à ses activités associatives.

Parallèlement, Jocelyne Adriant-Mebtoul poursuit ses activités citoyennes et milite pour l’égalité femmes-hommes et les droits des femmes au niveau français et international. C’est ainsi qu’elle crée l’association Femmes du Monde et Réciproquement en 2016 et qu’elle est élue Présidente de la CLEF en avril 2018, mandat renouvelé à l’unanimité du Conseil d’Administration le 3 octobre 2020.

Elle est nommée par le Premier Ministre à la CNCDH (Commission nationale consultative des droits de l’homme) en avril 2019. Et au Haut Conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes (HCEfh) en juin 2019.
Elle est également membre du Comité d’Orientation d’ONU Femmes France depuis septembre 2020.