La charte de la CLEF


 

La CLEF, Coordination française pour le Lobby européen des femmes, est un réseau d’associations féministes qui partagent les valeurs fondamentales que sont l’égalité, la laïcité, l’universalité pour les droits des femmes. Elle oeuvre pour une culture de la paix et de la solidarité dans le monde. Elle est antiraciste, promeut la diversité et l'inclusion.

 

Ses principes fondamentaux :
- Défendre les droits des femmes en France, en Europe et dans le monde;
- Promouvoir l’égalité entre femmes et hommes dans tous les domaines : civil, politique, économique, social, culturel, scientifique et sportif.

 

Pour cela, la CLEF, à travers ses commissions et en tant que membre du LEF, Lobby européen des femmes, se mobilise sur l’ensemble de ces thématiques :

 

Article 1
Les violences, individuelles, politiques, systémiques :
La CLEF dénonce et lutte contre toutes les formes de violences faites aux femmes : violences conjugales, viol, harcèlement, prostitution, mariage forcé, mutilations sexuelles féminines, viol comme arme de guerre, féminicide,... et s’engage à faire appliquer les Conventions internationales qui défendent et protègent contre ces violences les droits des femmes.

Article 2
La santé, les droits sexuels et reproductifs, et la prise en compte du corps des femmes :
La CLEF adopte la définition de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) “La santé est un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. » La CLEF considère les droits sexuels et reproductifs comme des droits humains fondamentaux.

Article 3
L’éducation, de l’accès à l’école à la formation tout au long de la vie :
La CLEF contribue aux actions de sensibilisation et de formation à l’égalité femmes-hommes. L’accès et le maintien des filles à l’école dans le monde est pour la CLEF un enjeu primordial pour l’émancipation des femmes, la lutte contre la pauvreté et le développement harmonieux des sociétés.

Article 4
L’accès à la culture :
La CLEF promeut l’accès libre aux ressources culturelles (imprimés, audiovisuel,numérique), au patrimoine culturel, aux formes artistiques, au progrès scientifique. Elle encourage les dialogues interculturels dans le respect de la diversité et favorise les activités et les programmes qui visent à faire de la culture un instrument du bonheur et de la liberté.

Article 5
L’autonomisation économique et sociale et l’indépendance financière :
La CLEF veille au respect de l’égalité professionnelle, tant au niveau de l’apprentissage que de la formation professionnelle, des rémunérations, de l’accès aux responsabilités. Elle s'engage dans les programmes favorisant la mixité des métiers et la lutte contre la précarité qui touche principalement les femmes et en particulier au moment de la retraite.

Article 6
Le partage du pouvoir et le leadership féminin en politique et dans tous les autres domaines :
La parité, la représentation politique et le pouvoir de décision des femmes sont des conditions de la démocratie en France, en Europe et dans le monde. La CLEF poursuit son action tant que les objectifs de parité ne sont pas atteints et tant que des Etats persistent à considérer que les femmes ne peuvent exercer les mêmes droits citoyens que les hommes .

Article 7
Les objectifs de développement durable :
La CLEF participe à la promotion et à la réalisation des objectifs de développement durable de l’ONU pour 2030 en apportant son expertise de l'égalité entre les femmes et les hommes.

 

Au sein du Lobby européen des femmes*, la CLEF veille à définir les priorités de travail en relation avec les agendas européens et internationaux et fait connaitre ses positions à l’UE et à l’ONU par des actions de plaidoyer.

* Le Lobby européen des femmes (LEF) est la plus grande organisation d’associations de femmes de l’Union Européenne (UE) comprenant des coordinations nationales, telle que la CLEF, dans les pays de l’UE et les pays engagés dans le processus d’adhésion à l’UE ainsi que 20 associations paneuropéennes.