Créer un PDF Recommander Imprimer

Le Tour de France de l'Égalité

La Convention sur l'élimination de toutes les formes de discriminations à l'égard des femmes, issue des travaux de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies, a été adoptée par l’Assemblée générale de l’ONU en 1979 et ratifiée par la France en 1983. Aujourd’hui 189 États sont "parties" à cette Convention sur les 197 États reconnus par l’ONU. La CEDEF complète la Déclaration universelle des droits de l'Homme de 1948 et reconnaît les droits des femmes comme droits universels de la personne.

 

La Convention est désormais le document de référence aux plans national, européen et international, pour la défense des droits et des libertés fondamentales des femmes. Elle définit de façon novatrice et clairvoyante toutes les discriminations dont sont victimes les femmes  et dans tous les domaines, le couple, la famille, l'éducation, le travail, la santé, le corps,  la politique, et en dénonce les conséquences. Les États parties à la Convention s'engagent à en  respecter les obligations, dont la première est le respect de l'égalité entre les femmes et les hommes. Ils s'engagent à prendre toutes les mesures, notamment  d'ordre juridique, pour lutter contre les discriminations, les violences, les stéréotypes…

 

Pour évaluer l'application de la Convention, les États parties doivent soumettre régulièrement au Comité des experts un Rapport gouvernemental faisant état des progrès et des difficultés rencontrées (...). Les ONG dont la CLEF, présentent un Rapport critique dit alternatif.

 

Cependant, la Convention demeure encore largement méconnue dans nos institutions, notre système juridique et universitaire ainsi que du grand public. Pour donner à ce texte essentiel pour les droits des femmes toute la reconnaissance et l'audience attendues, la Coordination française pour Le Lobby Européen des Femmes et Réussir l’Égalité Femmes - Hommes ont décidé, de mettre au point un projet dont l'objectif est de valoriser et mieux faire connaître la CEDEF en France, auprès des responsables politiques et institutionnels, des professionnels du droit et de l’éducation, des étudiant-e-s et du grand public.

 

Le texte de la Convention et son protocole facultatif préfacé par notre marraine Nicole Ameline , à télécharger ici

 

Agenda :

  • Le lancement de « La CEDEF : le tour de France de l’égalité » a eu lieu le 8 mars 2016, à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, à l’Hôtel de Ville de Paris, en présence d’Hélène Bidard (adjointe à la maire de Paris, chargée de toutes les questions relatives à l'égalité femmes/hommes, la lutte contre les discriminations et des Droits humains),  de Nicole Ameline, de Diane Roman (professeure de droit, université François-Rabelais de Tours et membre de l’Institut universitaire de France), éditrice scientifique de La Convention pour l’élimination des discriminations à l’égard des femmes ( Paris, Pedone 2014) et de Frédérique Bedos réalisatrice du  film projeté «  DES FEMMES ET DES HOMMES »

 

 

 

  • 1ère étape du Tour de France de l'égalité à Clermont-Ferrand le 7 juillet 2016. Le thème retenu pour cette étape était la pauvrété et l'exclusion sociale. Aprés une matinée de conférence , trois ateliers participatifs ont eu lieu l'aprés midi autour du thème principal

 

 

 

 

 

  • 2ème étape du Tour de France de l'égalité à Bordeaux, le 11 octobre 2016 dans la cadre de la Quinzaine de l'égalité, de la diversité et de la citoyenneté organisée par la municipalité.

Nicole Fouché, présidente de REFH et Catherine Chadefaud, membre de REFH, l’association membre de la CLEF partenaire du projet, ont participé à un colloque à la faculté de Droit « Comment éliminer les discriminations envers les femmes ? Les outils : du local à l’international ».  Cette initiative s'inscrit parfaitement dans les objectifs de notre Tour de France de l’Égalité.  Cette demi-journée d’échanges et de réflexions a mis en lumière les outils disponibles  pour lutter contre les inégalités, les discriminations et les violences à l’encontre des femmes et des filles.  Cette étape du Tour de France de l’Egalité a été l’occasion de sensibiliser une majorité d’étudiant.e.s en droit sur le texte onusien méconnu qui pourtant est une source d’inspiration pour de nombreuses femmes dans le monde. La marraine de notre Tour de France Nicole Ameline était présente pour témoigner de son expérience onusienne au sein du Comité CEDEF,  qu’elle a également présidé. Elle a pu à travers de nombreux exemples et anecdotes riches d’instruction,  nous délivrer un message de solidarité et d’engagement envers toutes les femmes du monde.

Nicole Fouché nous a présente l’ouvrage co écrit par Diane Roman et préfacé par Françoise Gaspard qui retrace l'histoire de la CEDEF et analyse le contenu et la portée de cette convention, outil indispensable pour atteindre l'égalité entre les femmes et les hommes, à la fois sur la scène internationale et en droit interne.

Cette table ronde s’est conclue par l’intervention de Catherine Chadefaud qui a mis en en lumière le travail de son association REFH avec les lycéens pour faire connaitre la CEDEF .En effet pour accompagner les activités pédagogiques des élèves de lycées en histoire et en éducation civique, l’association propose que la Convention CEDEF  puisse être connue par les élèves des lycées dans le cadre de leur formation à la citoyenneté. REFH propose aux professeur-e-s intéressé-e-s (arts plastiques, histoire-géographie-éducation civique, lettres, langues, documentalistes, CPE…) et aux élèves une action de sensibilisation à cette Convention ainsi que des mesures adaptées à sa diffusion. Les élèves réuni en petit groupe crée des affiches en sélectionnant un ou deux articles de la Convention.

Cette étape du Tour de France à Bordeaux a été une réussite que nous devons également à l’engagement de la ville de Bordeaux sur cette thématique.

 

  • 3ème étape du Tour de France à Brest , le 4 novembre 2016 à l'université de Brest Occidentale. Cette journée a été l'occasion de présenter le mode d’action de la CEDEF ainsi que les recommandations faites à la France lors de son audition du 8 juillet 2016. Plusieurs interventions d'expertes ont ponctuées la matinée avec l'état des lieux fait par Danièle Bousquet, présidente du Haut Conseil à l’égalité femmes- hommes, et les présentations d' Arlette Gautier, Véronique Labrot et  Françoise Morvan. Après la projection du film "DES FEMMES ET DES HOMMES" , l'aprés midi s'est poursuivi avec trois ateliers participatifs sur les interrelations entre violences envers les femmes et travail, les bonnes pratiques professionnelles, et l’égalité professionnelle et l’orientation des étudiant.e.s.