Créer un PDF Recommander Imprimer

CP : Une entrée massive des femmes dans les conseils départementaux mais pas à leur tête

Avec un nouveau mode de scrutin entrainant une parité de résultat, ce sont 2054 femmes qui entrent dans les conseils départementaux, soit 1500 de plus qu’après les élections cantonales de 2011. En plus de la féminisation tant attendue des conseils départementaux cette élection a permis un grand renouvellement parmi les élu-e-s, la très grande majorité des candidates et candidats se présentant pour la première fois. C’est donc une victoire pour la démocratie.

 

Les femmes entrent également massivement dans les exécutifs, mais pas à pas à leur tête. En effet, seuls 10 conseils départementaux sont maintenant présidés par des femmes, une  amélioration certes, mais une déception au même titre que le faible pourcentage de femmes maires (16%)  ou présidentes d’intercommunalités (8%)            .                                                              

Qu’attendons-nous? Que les femmes puissent prendre toute leur place dans ces conseils et que les pratiques machistes finissent par disparaitre, ce qui n’a pas été vraiment le cas pendant la campagne. En effet, la plupart du temps ce sont les hommes d’appareils qui ont décidés des candidatures et les politiques et les  médias n’ont eu de cesse de mettre en avant l’homme du binôme.

 

Nous déplorons également la résistance de certains conseils départementaux à la féminisation des noms de fonction, car dans des communiqués faisant suite à l’élection des exécutifs, les femmes sont  affublées du titre « vice-président », un archaïsme que nous ne cessons de dénoncer.

 

Nous saluons un grand changement pour les conseils départementaux et un important vivier de femmes  pour d’autres fonctions électives .

 

 

Contact presse

Armelle Danet (06 83 59 85 38)

Agenda

Aucun événement