Créer un PDF Recommander Imprimer

Communiqué de presse : Le Sénat doit envoyer un signe fort sur la parité Femmes/Hommes

Alors que le Sénat s’apprête à renouveler ses instances (bureau et commissions), la Coordination française du Lobby européen des femmes (CLEF) demande aux sénateurs et sénatrices de faire le choix de la parité. Choisir une femme comme vice-présidente du Sénat et attribuer la présidence des commissions à trois femmes et trois hommes constitueraient assurément un signe fort de la haute Assemblée pour que la parité devienne la règle dans la vie politique française.


En matière de parité, la CLEF déplore par ailleurs que le gouvernement n’ait pas décidé de reporter l’ensemble de la loi portant réforme des collectivités territoriales : le ministre en charge des collectivités Philippe Richert, dans l’interview qu’il a accordée au quotidien L’Alsace dans son édition du 2 octobre, s’est refusé à annoncer le report de la réforme territoriale, qui prévoit la fusion des mandats de conseiller régional et général en un mandat unique de conseiller territorial.


Rappelons que selon les projections de l’Observatoire de la parité, en 2014, date à laquelle la réforme prendrait effet, les femmes perdraient plus de la moitié des sièges qu’elles détiennent actuellement dans les conseils généraux et régionaux : les conseillers territoriaux compteraient moins de 20% de femmes contre 47,6% dans les actuelles assemblées régionales.


La CLEF continuera à s’opposer à la réforme des collectivités territoriales tant qu’elle ne sera pas modifiée dans un sens qui favorise la parité, comme le stipule l’article 1er de la Constitution française.

Agenda

Aucun événement