Créer un PDF Recommander Imprimer

Communiqué de presse / Association FDFA

COMMUNIQUÉ DE PRESSE 14/09/2011

L’offensive des partisans de l’assistanat sexuel pour les personnes handicapées se fait de plus en plus pressante, alors qu’approche l’échéance d’octobre et l’examen d’application de la loi sur l’abolition de la prostitution.

 

Dernière manœuvre de cette offensive, la publication dans l’édition d’aujourd’hui de Libération – rubrique « Rebonds » - d’une tribune signée par le magazine Faire Face (APF) et l’association CH(S)OSE sous le titre : « Pour l’assistance sexuelle des handicapés. »

 

L’association Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir – FDFA – qui accueille des femmes et des hommes en situation de handicap, quelle que soit leur singularité, maintient son refus ferme, absolu et définitif de toute forme d’assistanat sexuel rémunéré tel que le préconise l’article écrit par Faire Face et l’association CH(S)OSE.

 

L’association Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir – FDFA, soutenue par la CLEF, qui a adressé aujourd’hui même une lettre ouverte à Mme Roselyne Bachelot, ministre des Solidarités et de la Cohésion Sociale, et par d’autres associations de défense des droits des femmes, tient à réaffirmer que les assistants sexuels sont une mauvaise réponse à la question essentielle de la vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap.

 

 

 

Agenda

Aucun événement